Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rendez-vous 2022

Le prochain COMAC (comité d'action) aura lieu le lundi 05 décembre 2022 à 19 heures, dans la salle du rez-de-chaussée de la Maison des Associations, rue Jean Moulin, à Charleville-Mézières (en face de la place de Mohon).

C'est ouvert à tous !!

PUBLICATIONS D'ATTAC FRANCE

- Les Possibles, la revue éditée à l’initiative du Conseil scientifique d’Attac

- Lignes d'ATTACle trimestriel de l’association

- livres

- petites fiches

petits guides

- notes et rapports

9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 22:35

Alors que la crise (économique, financière, écologique) s’installe en Europe et dans le reste du monde, le « retour à la croissance » est systématiquement invoqué par les responsables politiques de droite comme de gauche, comme le sésame indispensable qui permettra de sortir du tunnel.

Dans le public, cette incantation suscite toujours les mêmes questions :
- Qu’est-ce que la croissance ?
- Comment ce concept économique s’est-il progressivement imposé au point de devenir un dogme intangible ?
- Comment peut-on continuer de promouvoir une croissance illimitée, alors que nous savons aujourd’hui que les ressources naturelles de la planète sont limitées ?
- Y-a-t-il des alternatives théoriques et pratiques à la croissance ?
- Que peut-on faire localement pour inverser la tendance ?
C’est à ces questions que « Sacrée croissance ! » tentera de répondre en retraçant l’histoire de ce « dogme », mais aussi en montrant des alternatives sur le terrain qui dessinent un autre mode de pensée et d’agir ensemble.
« J’invite tous ceux et celles qui sont intéressé(e)s par ces questions à soutenir la production du documentaire, en préachetant le DVD. Les souscripteurs bénéficieront d’une édition spéciale qui sera envoyée à leur adresse au moment de la sortie télé et pourront suivre la réalisation mois après mois. »
MM Robin
Partager cet article
Repost0
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 22:24

Article Bastamag

A court d’argent et d’idées, le gouvernement a signé un accord avec le groupe Total, qui s’engage à verser plusieurs millions d’euros pour soutenir la réforme des rythmes scolaires, concoctée par le ministre de l’Education nationale. L’entreprise aidera financièrement les associations qui prendront le relai lorsque les enfants ne seront plus en classe. Les municipalités auront-elles également recours au mécénat d’entreprises pour financer leurs politiques éducatives ? Promu grand mécène d’État, Total semble en tout cas bien décidé à s’impliquer dans les politiques à destination de la jeunesse. Explications.

Partager cet article
Repost0
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 22:11
Partager cet article
Repost0
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 22:53
Partager cet article
Repost0
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 09:59

Le Medef a publié le 25 juillet un brûlot autour de l’actuel système de retraite. Et met en évidence le non-dit des réformes : la retraite par répartition est mise en péril pour développer la capitalisation.

 

http://3.bp.blogspot.com/_ROcm6e7XjGU/TM808NNpVBI/AAAAAAAAAMo/DFQsWbg5jCQ/s200/on+secoue+un+peu.jpgDans le document de 28 pages, intitulé : « 24 propositions pour équilibrer durablement nos régimes de retraite », rendu public le 25 juillet, le nouveau patron du Medef, Pierre Gattaz, le dit sans détour :

" Il convient de développer la retraite par capitalisation de manière complémentaire au "système cœur" par répartition. En effet, même si toutes les mesures qui s’imposent sont prises pour la pérennité des régimes obligatoires par répartition, il reste que leur équilibre financier dépend pour partie de la croissance. Dans le même temps, le taux de remplacement est plus bas chez les cadres que chez les non cadres. Encourager un complément de retraite par capitalisation notamment chez les jeunes cadres permettrait donc de leur assurer un meilleur taux de remplacement et donnerait une souplesse supplémentaire pour équilibrer le régime général."

 

L'article à lire sur politis.fr

 

Même en ce temps de fortes chaleurs, l'article fait froid dans le dos...

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 06:45

Les 500 Français les plus riches ont une fortune cumulée qui dépasse le budget de l'État et ces riches sont de plus en plus riches, malgré qu'ils expliquent que la France est devenue un enfer fiscal et que la crise réduit à néant leurs bénéfices. Pourtant la valeur de leur patrimoine a progressé de 25% en un an.


http://img.over-blog.com/300x299/5/86/53/20/Images-pour-blog-2/inegalites-riches-pauvres.jpgLeur fortune a même quadruplé en 10 ans. C'est une étude du magazine Challenge qui le révèle. Les 500 Français les plus riches ont une fortune cumulée qui dépasse le budget de l'État français. Et parmi eux, en tête du classement avec un patrimoine de  24 300 000 000 €, une personnalité bien connue en Belgique : Bernard Arnault.

 

L'article complété d'un billet radio, avec des explications de Nina Schmidt, de l'Observatoire des Inégalités est ici.

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 07:43

La dette publique a le plus augmenté dans les pays qui ont appliqué les recettes de rigueur budgétaire de la troïka. C'est ce qui ressort des statistiques publiées lundi soir par Eurostat. Tour d'horizon fait par latribune.fr.


http://www.latribune.fr/img/181-7204223-0/pib-t1-2013.gifRéduire les dettes publiques des pays de la zone euro, en particulier de ceux en difficulté. C'était l'objectif affiché des dirigeants européens, Allemagne en tête, et de la troïka pour les faire revenir sur le chemin de la croissance. Le moyen ? Réduire les budgets nationaux. C'est sur ce modèle qu'a vécu la zone euro ces cinq dernières années. Avant que çà et là, les avis commencent à changer.

 

Les données publiées par l'institut européen des statistiques Eurostat lundi soir sont éloquentes en ce qui concerne l'échec de la gestion de la crise des dettes européennes. Elles montrent en effet que les pays qui ont appliqué les mesures de restrictions budgétaires les plus drastiques ont vu leurs dettes publiques augmenter de manière très importante.

 

La suite de l'article...

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 08:08


Harcèlement policier et menaces de morts contre des membres l'association Droit au Logement

Communiqué du DAL - Paris - 20 Juillet 2013

 


http://lille.epicerie-equitable.com/images/billets/logo-dal-3.jpg" A la suite de l’occupation temporaire d’un immeuble à Bordeaux pour pallier aux carences de l‘État, les militants du DAL Bordeaux sont l’objet d’un harcèlement inacceptable de la part des autorités de police de Bordeaux d’une part, et de l’ultra droite d’autre part.

Jeudi matin à 7h, la police en grand nombre a débarqué chez 4 militantEs du DAL Bordeaux, et a procédé à des perquisitions dans leurs logements. La police ne leur a pas présenté les justificatifs légaux. Les ordinateurs, les disques durs et les téléphones portables ont été saisis. Puis les militantEs ont été placés en garde à vue et interrogés à la suite d’une plainte pour une prétendue violation de domicile. En l’absence de charges, ils ont été libérés vers 18h, mais seuls deux téléphones ont été restitués. La police a indiqué aux militantEs qu’elle agissait sur ordre du Ministère de l’intérieur, et que le procureur était mobilisé.

Dans la journée une perquisition a été effectuée dans les locaux du syndicat Solidaires, qui accueille d’autres organisations, telles que la Confédération Paysanne, et où le DAL Bordeaux tient ses permanences. Solidaires n’avait pas été informé de cette intrusion policière avec serrurier menée dans des conditions surprenantes.

Tandis qu’un site d’ultra droite de Bordeaux développe une propagande mensongère contre le DAL, des insultes et des menaces de mort ont été proférées sur les téléphones de plusieurs comités, sur le facebook de la fédération Droit au logement, sur des téléphones privés.

Plutôt que de protéger des militants et des bénévoles dévoués à la cause des sans logis, la police et les autorités cherchent à les accabler et à les criminaliser.

La fédération Droit Au Logement dénonce cette stratégie répressive et finalement assez complémentaire, employée par les autorités de police contre le DAL Bordeaux, qui a tout fait pour que des solutions d’hébergement soient mises en places pour les familles sans logis, et que les lieux soient libérés.

La fédération Droit au logement rappelle que la répression et l’intimidation policière et judiciaire touchent de plus en plus fréquemment des responsables et militants locaux, visant l’ensemble du mouvement, et qu’elle se double depuis peu par des agressions et des menaces provenant manifestement de milieux d’extrême droite, en toute impunité.

Les militants de la fédération, réunis ce jour à Paris, expriment leur solidarité et leur entière confiance envers les militantEs de DAL Bordeaux, exigent l’arrêt immédiat de ces poursuites absurdes et excessives.
Le gouvernement doit faire cesser ce climat hostile à l’encontre du mouvement Droit Au Logement dans son ensemble, lequel est toujours resté non violent, et agit pour le respect de Droit Au Logement pour tous.

Un toit c’est un droit ! "

Droit au logement : http://www.droitaulogement.org/

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 07:28

La démocratie (au sens premier) est en théorie le fondement de nos sociétés, pourquoi ses principes ne s'appliquent pas dans l'entreprise ?

 

La réponse de l'économiste Frédéric Lordon en vidéo :

 

 


 
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 06:56

http://www.france.attac.org/sites/default/files/00630274ms.jpg?1373449402Lors de la Conférence sociale du 20 juin, François Hollande a annoncé que, dans le cadre de la prochaine réforme des retraites, l’allongement de la durée de cotisation sera « la mesure la plus juste » face à « cette chance formidable qu’est l’allongement de l’espérance de la vie ». Cette voie n’est pas acceptable. Les réformes de 1993, 2003, 2007 et 2010 ont déjà réduit les droits à pensions de plus de 30 %, en aggravant les inégalités déjà fortes entre les pensions des femmes et celles des hommes. Elles doivent donc être remises en cause.

 

Refusons les régressions sociales ! L’austérité sans fin est suicidaire !

 

Surtout qu'on peut faire autrement !

Les explications et pour signer l'appel du collectif Retraites 2013 

Partager cet article
Repost0