Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Découvrez le « Petit guide de résistance à la loi Travail XXL »

Arguments, munitions

- Le dossier TAFTA

- Les publications du conseil scientifique d'Attac: Les possibles, qui a succédé à La lettre du CS

- La Fondation Copernic

- SPIRALE, un site pour promouvoir les initiatives et réalisations alternatives

- Finance Watch, pour une finance au service de la société

 

Passez à l'ATTAC !

23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 21:47

Ø  Message du CEDRA, Collectif contre l'enfouissement des déchets radioactifs 

  

         Dernière minute : colère et indignation de la CRIIRAD > communiqué > http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/11_03_23_Volet1der.pdf

  

Ø   On peut suivre l’évolution de la radioactivité par les balises de l’organisme officiel IRSN > http://www.irsn.fr/FR/Documents/france.htm (passer la souris sur la balise voulue et regarder régulièrement pour suivre une éventuelle évolution)

 

Ø   On peut aussi suivre les balises gérées par l’organisme indépendant CRIIRAD > http://balisescriirad.free.fr/ (bon baromètre de ce qui se passe réellement)

 

  Ø  Article de presse : ‘’Le Japon inquiet de taux de radioactivité anormaux’’ > http://www.usinenouvelle.com/article/le-japon-inquiet-de-taux-de-radioactivite-anormaux.N148741#xtor=EPR-169

 

 Ø  JHM (Journal de la Haute-Marne)      23.03.11

Retombées radioactives : comment s’informer

Le nuage radioactif est attendu aujourd’hui au-dessus du pays. Il est très surveillé. Le web permet d’accéder aux mesures.

(…)

Trois questions à Michel Marie, porte-parole du Cedra *

JHM : Est-ce que le passage de ce nuage radioactif vous inquiète ?

Michel Marie : Question extrêmement difficile car nul ne sait ce que contient exactement le « nuage ». Tant les organismes indépendants que ceux officiels reconnaissent manquer cruellement d’informations de base pour modéliser, calculer, le contenu radioactif et donc les risques sur la santé. Si l’on nous jure que le nuage en provenance de Fukushima serait 1000 à 10 000 fois moins radioactif que celui que nous avons reçu de Tchernobyl (1), il n’en reste pas moins que la radioactivité apportée par les vents s’ajoute à celle que nous subissons déjà journellement : radioactivité naturelle, retombées radioactives des essais nucléaires aériens passés et de Tchernobyl, et à cela peuvent s’ajouter des doses médicales (radios, scanners, traitements), ou celles qui s’échappent d’un site comme le dépôt de déchets nucléaires de Soulaines… Chacun sait qu’avec la radioactivité il n’y a pas de seuil ; toute augmentation augmente les risques, même s’il s’agit de doses dites « faibles ». Sont les premiers concernés les organismes déjà affaiblis (malades) et les jeunes enfants. L’inquiétude, malheureusement, demeure car elle est liée à l’évolution du drame qui se noue au Japon. A la rédaction de ces lignes, les évènements ne sont nullement maîtrisés et personne ne peut en prédire la suite : leur mise sous contrôle, ou au contraire une escalade gravissime, et dans ce cas le « nuage » serait d’une autre ampleur.

JHM : Pensez-vous qu’en terme d’informations toute la transparence, que vous réclamez, est faite par la France ?

M.M : Il est frappant de constater l’ambigüité des positions, en fonction des différents intervenants. Rappelons-nous les annonces des ministres Besson et Kosciusko-Morizet qui ont tout d’abord minimisé l’ampleur de la crise, tandis que les organismes officiels de contrôle nucléaire français (IRSN, ASN) promettaient eux la transparence. La transparence, OK, mais avec quoi, ces spécialistes reconnaissant eux-mêmes le mal fou qu’ils avaient à obtenir des informations fiables en provenance de l’exploitant des centrales accidentées (Tepco, l’EDF nippon) et du gouvernement japonais. Et on touche là un problème de taille : comment l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), le « gendarme » mondial du nucléaire, peut-elle accepter de se faire « balader » par l’exploitant de ces centrales ? Comment comprendre qu’elle n’ait pas autorité sur un exploitant ? Voilà qui pose question, qui fait peur sur la qualité de la mission menée par cette agence alors que plus de 440 réacteurs nucléaires, de vraies « cocotes-minutes », sont disséminés sur le globe ?
JHM : Quelles sont les prochaines mobilisations du Cedra et plus globalement du réseau “Sortir du nucléaire” sur le sujet ?

M.M : Soulignons tout d’abord que le Cedra a pour rôle d’informer et de sensibiliser. A l’heure actuelle, les actions du Cedra vont viser à marteler que nul pays nucléarisé n’est à l’abri d’un accident majeur dans l’un de ses réacteurs, et que les gouvernants français mentent effrontément quand ils assurent que nos centrales sont sûres.

Ce constat établi, il faut se questionner, vraiment, sur la réalité de l’énergie nucléaire : les risques incommensurables qui lui sont liés, la production folle de déchets radioactifs que nul au monde ne sait gérer correctement… et, partant de là, s’attaquer au mythe soigneusement entretenu dans ce pays du nucléaire incontournable. On ne le sait pas forcément mais, si, notre électricité peut être produite par bien d’autres technologies que le nucléaire, nombreuses, propres, renouvelables, créatrices d’emplois. On peut sortir du nucléaire, ça n’est qu’une question de volonté politique et là le rôle des populations est indispensable pour exiger de leurs élus une prise de conscience salutaire (…)

* Collectif contre l’enfouissement des déchets radioactifs

 

Ø     France 3 Champagne-Ardenne > aux infos de ce midi > http://info.francetelevisions.fr/?id-video=cafe_HD_1200_reims_midipile_230311_35_23032011125501_F3

  

  

  

  

Partager cet article

Repost 0
Published by attac08
commenter cet article

commentaires

Rendez-vous 2017

A voir

Veuillez trouver ci-dessous les Actes du Forum Citoyen des Ardennes organisé par ATTAC 08 les  8 et 9 février 2014. Ce forum avait pour but de réaliser un état des lieux scientifique du département des Ardennes. Les Actes ont été publiés le 10 mars 2015.. ICI

Une synthèse des 50 propositions correspondant aux besoins des Ardennais est présentée séparément (elle est également disponible à la fin des Actes). ICI

ou là

----

Le 13 décembre dernier (2014), nous avons invité l'ALE (agence locale de l'énergie) à notre AG. Retrouvez ci-dessous la conférence de Christelle SAUVAGE, nous la remercions encore pour cette intervention.

C'est ici


Vidéos

Les vidéos d'Attac 08 sont ici et

Les autres sont ici