Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Signez l’appel : « M.Macron, pas de fausses promesses pour la taxe sur les transactions financières ! »

À peine élu, Emmanuel Macron a demandé le report de la discussion européenne sur la taxe sur les transactions financières (TTF) pour donner des gages aux banques françaises. Cette taxe permettrait pourtant de lutter contre la spéculation, à l’origine des crises financières, et de lutter contre le réchauffement climatique dans les pays du Sud.

 

Avec la majorité des citoyens, nous refusons que la TTF soit sacrifiée sur l’autel de la finance. Nous lançons cet appel à actions pour enjoindre le nouveau président à entériner l’accord européen. Vous pouvez vous engager en signant l’appel et en le diffusant largement autour de vous.

 

« Signez l’appel à actions »

Signez l'appel : « M.Macron, pas de fausses promesses pour la taxe sur (...)

Arguments, munitions

- Le dossier TAFTA

- Les publications du conseil scientifique d'Attac: Les possibles, qui a succédé à La lettre du CS

- La Fondation Copernic

- SPIRALE, un site pour promouvoir les initiatives et réalisations alternatives

- Finance Watch, pour une finance au service de la société

 

8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 21:31

Le Monde

Par Christophe Ramaux (Economiste, maître de conférence à l'université Paris 1)

 

En France, la dépense publique équivaut à 57 % du PIB. Face à ce chiffre, régulièrement brandi par les libéraux, les défenseurs de l'intervention publique sont souvent eux-mêmes gênés. Ne resterait-il que 43 % pour le privé ? Cela est faux. La dépense publique s'est élevée à 1 151 milliards d'euros en 2012, ce qui équivaut effectivement à 57 % du produit intérieur brut (2 032 milliards). Mais elle n'est pas une part du PIB. En la rapportant à celui-ci, on la compare à une grandeur familière. Cette mise en relation n'est pas infondée en soi.

Encore faut-il ne pas se méprendre, avec la méthode retenue pour calculer la dépense publique (l'addition des salaires, consommations intermédiaires, investissements et surtout prestations et transferts payés par les administrations publiques), la dépense privée des ménages et des entreprises peut être estimée à plus de 200 % du PIB ! Comment s'y retrouver ?

La suite ici

 

Christophe Ramaux est membre du collectif des Economistes atterrés, qui regroupe des chercheurs, des universitaires et des experts en économie. Positionné à gauche, ce collectif fait des propositions pour s’opposer aux politiques d’austérité préconisées par les gouvernements.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by attac08
commenter cet article

commentaires

Rendez-vous 2017

Le site internet des comptoirs bio a changé, pour commander les produits c'est sur https://collectifs.bio/

A voir

Veuillez trouver ci-dessous les Actes du Forum Citoyen des Ardennes organisé par ATTAC 08 les  8 et 9 février 2014. Ce forum avait pour but de réaliser un état des lieux scientifique du département des Ardennes. Les Actes ont été publiés le 10 mars 2015.. ICI

Une synthèse des 50 propositions correspondant aux besoins des Ardennais est présentée séparément (elle est également disponible à la fin des Actes). ICI

ou là

----

Le 13 décembre dernier (2014), nous avons invité l'ALE (agence locale de l'énergie) à notre AG. Retrouvez ci-dessous la conférence de Christelle SAUVAGE, nous la remercions encore pour cette intervention.

C'est ici


Vidéos

Les vidéos d'Attac 08 sont ici et

Les autres sont ici